dimanche 19 février 2012

Série Communication franco-chinoise: "ça va?"

« Ça va ? »

Les Chinois, sauf ceux qui se sont plus ou moins occidentalisés et ont certaines connaissances sur les mœurs occidentales, ne disent pas « ça va 你好吗/你怎么样 ? » quand ils revoient quelqu’un qu’ils connaissent. Cela dit, je suis en France depuis 8 ans et me considèrent « bien francisée » mais je ne dis que très rarement « ça va ? ». ça veut dire que c’est quelque chose que je ne me suis pas appropriée. Ça veut encore dire que c’est quelque chose que je n’ai pas accepté, même si c’est une petite phrase très facile à dire. Cela est moins « facile » si on y attribue des représentations et de la « valeur ».

Scène 1 :
Ch : j’ai vu X hier.
Fr : ah bon, comment il/elle va ?
Ch : euh…., je ne sais pas, j’ai pas demandé ça.

Les Chinois peuvent le dire, mais dans ce cas, c’est une vraie question et on attend une vraie réponse. Cela implique que les deux personnes ont le temps d’aborder le « sujet », de raconter un peu sa vie et d’y réagir. Si la personne qui répond à cette « question » raconte ses soucis et ses aventures, la personne qui a posé la question est volontaire et disponible pour écouter et puis donner des commentaires, des conseils, aider à trouver des solutions.

Scène 2 :
Fr : ça va ? ça se passe bien ?
Ch : (je raconte un peu ce qui m’est arrivé récemment)
Fr : (Elle raconte sa vie au lieu de répondre à ma « salutation ») Ah bon ! Sinon ça va ?
Ch : (j’ai déjà beaucoup raconté… bon je continue.)
Fr : Ah bon ! Sinon ça va ? Ça se passe bien ?
Ch : (….) (Bon allez, on va faire simple, sinon demain matin on est encore là) Oui ça va, merci, et toi ?
Fr : (ben voilà !) Oui ça va, merci.
[Enfin, le petit rituel est achevé]

Je raconte une autre expérience dans laquelle j’ai salué deux personnes (une Française et une Grecque) à la chinoise, emportée par mon instinct et la spontanéité. Les interlocutrices étaient tellement stupéfaites qu’elles étaient incapables de réagir : c’était hors de leur champ de réaction. Mon amie a même explicité sa perplexité (voir la fin de la scène 4).

Scène 3 :
[C’était un mois d’août. Je traversai le jardin de l’ENS de Lyon et vis mon amie grecque avec son amie française. Surprise de voir une Française qui ne rentrai pas chez elle pour un mois d’août…]
Moi : Tu es encore là ?
Elles : (me regarder….)
Moi : Tu es encore là ? Tu n’es pas rentrée chez toi?
Elles : (me regarder…)
Après quelques secondes de silence,
L’amie grecque : Mais, tu commences comme ça ?

Alors qu’entre les Chinois, c’est assez normal d’aborder quelqu’un par quelque chose qui ne ressemble pas vraiment à une « salutation » aux yeux des Français. Les Chinois, surtout quand la relation est proche, peuvent commencer la conversation directement et brusquement par un sujet précis. Dans ce cas, la personne en face a parfois besoin d’un petit instant pour réagir puisque le « rituel d’ouverture » est épargné.

Les Chinois n’ont pas l’habitude de demander un « ça va ? » par un souci de « valeur » : c’est un énoncé vide de sens. Si la rencontre est hâtive et on n’est pas prêts pour discuter tranquillement, un « ça va ? » ne permet aucune communication. Si deux personnes peuvent prendre leur temps et avoir des échanges, les détails qu’ils se racontent valent cent fois plus que « - ça va ? – oui ça va. » Donc dans aucun des cas le « ça va ? » n’est utile.

Je trouve aussi qu’il est parfois difficile de répondre à « ça va ? » ou « Il/elle va bien ? » car ce n’est pas la question de « soit oui soit non », « soit blanc soit noir » : c’est souvent un « entre-deux ».

Scène 4 :
[Je termine une conversation par chat avec ma mère.]
Fr : elle va bien ?
Moi : …. (Impossible pour répondre à une telle question car ma mère m’a raconté pas mal de choses, dont certaines sont positives, certaines sont négatives, d’autres sont neutres)

Vous vous promenez ?

Si les Chinois trouvent le « ça va ? » des Français utile à rien, leur salutation ne sont peut-être pas mieux. Le « As-tu mangé » est devenu un cliché connu par beaucoup d’étrangers qui connaissent un peu les Chinois, mais on ne le dit qu’autour des moments des repas seulement. Alors, à la place de « ça va ? », que dit-on pour une salutation rituelle ?

Quand on rencontre quelqu’un en train de se promener (en Chine c’est souvent après le dîner le moment de promenade digestive), on lui demande : « Vous vous promenez ? 散步啊?» ; quand on voit que la personne est en train de faire des courses, on lui demande : « Vous faites des courses ? 买菜啊?» ; quand la personne est en train de laver sa voiture, on lui demande : « Vous lavez votre voiture ? 洗车啊?» ; quand on voit la personne arriver, on lui dit : « Vous êtes arrivé ? 您来啦?» ; etc. L’autre répond : « oui, on se promène » ; « oui, je fais des courses » ; etc.

Ça arrive qu’on se trompe, comme : « Vous vous promenez ? » « Ah non, je vais chercher mon enfant. »

Entre les Chinois, ce genre de rituels inutiles, que ce soit « ça va ? » ou « vous vous promenez ? », peut être épargné si la relation est suffisamment proche. Dans ce cas, les deux personnes peuvent entrer directement dans le sujet. Quand j’étais en Chine et quand une amie m’appelait, c’était souvent : « Allô ! Je te demande quelque chose… ». Il semble qu’en France, c’est moins bien vu si on s’en passe. Encore une fois, c’est hors du « champ de réaction ».

12 commentaires:

  1. 我上周给小孩读水浒里面武松打虎,说武松穿着公明哥哥给做的一身新衣服,红色的上衣白色的帽子,这是英雄帅哥的打扮,你们也这样打扮吗?小孩做尴尬状,说:回中国旅游才这么穿。

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 颜色太鲜艳啦。法国男孩子啥时候披红挂绿的?

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. 再贡献一个,网上看来的,跟你这个“ça va,上哪儿去”有异曲同工之妙:
    我朋友刚来,坐公车。有个传教士类的人特友好的跟他打招呼,说How is going. 他说go to school~~~~~那个人一下就不会了。。。

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 你这个例子里面还有理解错误的问题吧。
      既然是"How", 不妨回答"by bus", hehe

      Supprimer
    2. 要理解初学者的水平,能听出来going都不错了。

      Supprimer
  4. Nouveau sujet passionnant, Yushan ! j'avais remarqué que ma petite correspondante était gênée quand j'entamais le dialogue (via MSN) par la formule 你好吗 ? ou 你怎么样 ? Et pourtant, lorsque je lui parle ainsi, je suis sincère, je compte vraiment lui demander de ses nouvelles, j'ai le temps de l'écouter et je ne demande que cela ! Je comprends maintenant qu'elle percevait cette formule comme inutile et déplacée ! Sa gêne se manifeste par le rire (un autre sujet à lui seul !)
    Vous terminez justement votre propos en évoquant le mot "allô" qui n'a aucun sens mais permet tout simplement à deux interlocuteurs d'entrer en communication. C'est ce que les linguistes appellent "la fonction phatique" du langage, c’est un « rituel d’ouverture » comme vous dites très joliment. Il n'a pas d'autre fonction que d’établir le contact pour permettre la transmission et la réception du message, comme les formules que vous relevez vous-même en chinois et qui peuvent sembler absurdes à un observateur français. Notez, par exemple que, dans la plupart des cas, deux amoureux qui se disent "je t'aime" ne font rien d'autre que d’utiliser cette fonction phatique du langage. Bien sûr, dire "je t'aime" peut être une information réelle (cela peut changer votre vie !) mais cet énoncé est le plus souvent prononcé sans apporter une information nouvelle, il est vide de sens (ce qui ne veut pas dire « inutile »), il permet de maintenir le contact dans des termes plus agréables à entendre que « je n’ai rien à te dire pour le moment mais je te reçois 5 sur 5 au cas où… » Il faudra que je parle de tout cela avec ma petite correspondante...

    RépondreSupprimer
  5. Votre correspondante fait un petit-sourire gêné peut-être parce qu'elle a considéré cette phrase comme un rituel "à l'occidentale", alors que ce n'était pas une phrase vide du sens de votre part.
    Par exemple, de la part de ma famille, on me demande rarement "你最近好吗 / Tu vas bien en ce moment?", mais toujours "最近忙不忙 / Es-tu occupée en ce moment?". ça m'ennuie parfois de répondre à la même question mais ça doit être leur équivalent de "comment ça va (avec du sens)".

    RépondreSupprimer
  6. Ah ! merci, je substituerai donc "最近忙不忙 ?" à mes formules bêtement traduites du français !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ne considérez pas "你好吗/你怎么样?" comme une formule interdite. A mon avis, c'est tout à faire une phrase normale, juste les Chinois utilisent moins systématiquement ce "rituel" et le prennent plutôt pour une "vraie interrogation".

      Supprimer
  7. Autre possibilité, pour celles qui seraient fâchées avec la formule "ça va ?", remplacer par "ça baigne ?". En effet, on fait ici référence à la cuisine (quelque chose qui baigne dans l'huile est en cours de cuisson..) ce qui conviendrait peut-être mieux "au sens chinois" ? ;)
    Pour ma part, un premier "忙吗?" à mes interlocuteurs chinois sur MSN permet de vérifier leur disponibilité avant d'ouvrir une discussion sur des sujets plus orientés.
    罗杰

    RépondreSupprimer