mardi 15 janvier 2013

Poésie: Un poème bien connu de SU Shi: 明月几时有


苏轼 SU Shi

水调歌头 shuǐ diào gē tóu



丙辰中秋欢饮达旦, 大醉作此篇, 兼怀子由.
(En an BingChen, le soir de la fête de Mi-automne (la Fête de la lune), nous buvons jusqu’au bon matin. Complètement ivre, j’ai fait ce poème, à la fois pour exprimer ma pensée pour mon frère Ziyou.)



明月几时有? 把酒问青天.

míng yuè jǐ shí yǒu, bá jiǔ wèn qīng tiān.

Clair ; brillant – lune – quel,le – temps – il y avoir ?
Prendre ; tenir – alcool – demander – vert – ciel.

不知天上宫阙, 今夕是何年.

bù zhī tiān shàng gōngquè, jīn xī shì hé nián.

Ne pas – savoir – ciel – dessus ; haut – palais impérial,
Aujourd’hui – soir – être – quel,le – année.

我欲乘风归去, 惟恐琼楼玉宇, 高处不胜寒.

wǒ yù chéng fēng guī qù, wéi kǒng qióng lóu yù yǔ, gāo chù bù shēng hán.

Je – vouloir – prendre ; se faire transporter – vent – retourner – aller,
Seulement – craindre – beau jade – pavillon – jade – maison,
Haut – endroit – ne pas – supporter – froid.

起舞弄清影, 何似在人间.

qí wǔ nòng qīng yǐng, hé sì zài rénjiān.

Lever ; entamer – danse – manier ; jouer – limpide – ombre,
Comment – ressembler à – à ; dans – monde terrestre.


转朱阁, 低绮户, 照无眠.

zhuǎn zhū gé, dī yǐ hù, zhào wú mián.

Tourner – rouge – pavillon ; pièce dans une maison,
Bas ; baisser – broder – fenêtre,
Eclairer – sans – sommeil.

不应有恨, 何事长向别时圆.

bù yīng yǒu hèn, hé shì cháng xiàng bié shí yuán.

Ne pas – il falloir – il y avoir – haine ; regret,
Quel,le – affaire – long ; toujours – vers - quitter ; partir – moment ; lors de – rond.

人有悲欢离合, 月有阴晴圆缺, 此事古难全.

rén yǒu bēi huān lí hé, yuè yǒu yīn qíng yuán quē. cǐ shì gǔ nán quán.

Homme ; personne – il y avoir – tristesse ; triste – joie ; joyeux – séparer – réunir,
Lune – il y avoir – sombre – clair – rond – incomplet,
Ce ; ceci – affaire – avant ; ancien ; depuis toujours – difficile – complet.

但愿人长久, 千里共婵娟.

dàn yuàn rén cháng jiǔ, qiān lǐ gòng chánjuān.

Seulement – souhaiter – homme ; personne – long – longtemps,
Mille – li ; lieu – partager ; commun – belle clarté de la lune.


Mon humble traduction personnelle

A quel moment nous aurons encore une lune claire comme celle de ce soir ? Tenant le verre dans la main, je demande au ciel bleu.

Et, quelle année sont-ils dans la cité céleste ?

Je voudrais bien chevaucher le vent pour y rendre visite,

Cependant, je crains, malgré les beaux palais en jade là haut, ne pas supporter le froid et la solitude.

Dansant, je joue avec mon ombre, comme si je me suis écarté du monde terrestre ?


La lumière de lune se balade sur les murs et les fenêtres colorés, éclairant la personne en insomnie.

Je ne voudrais pas avoir la rancune, mais pourquoi la lune n’est pleine qu'à ce moment où les personnes chères vont se séparer ?

Chez les hommes, il y a la tristesse de séparation et la joie de se réunir; 

Pour la lune, elle est parfois sombre, parfois claire, parfois ronde, parfois incomplète,

Rien n’a jamais été complet.

Je souhaite que notre affection soit éternelle, et que nous partagions  la clarté de la belle lune malgré notre distance de mille lieux.


Interprétation par récit 

La lune est pleine, mais pas la famille. Mon cher frère, à qui est vouée beaucoup d'affection et de complicité, doit partir loin, hélas ! Quand est-ce que la lune redeviendra pleine? Quand nous nous retrouverons ? Les moments joyeux ne sont jamais permanents, ni pour l’homme ni pour la lune.

La lune est si claire, si limpide, on dirait qu’elle est en jade. Il doit y avoir donc des palais célestes là-dessus ? et si je prenais le vent pour y aller ? … mais non, je ne pourrais pas supporter le froid et la solitude là-bas. Ici, je suis avec les amis, je bois, je danse, je joue avec mon ombre, comment ne suis-je pas heureux ?

La lune pleine et la lune incomplète se substituent, comme la joie de réunion et la tristesse de séparation des hommes. Je souhaite que l’affection entre nous ne diminue guère, et que nous partagions la beauté de la lune malgré notre distance.


Note: Plusieurs vers du poème sont devenus des expressions très couramment utilisées, comme:

高处不胜寒: Quand on se positionne haut (en général dans le sens figuré), il faut supporter le "froid", l'isolement, la solitude.

人有悲欢离合,月有阴晴圆缺: Les hommes vivent, alternativement, la tristesse de la séparation et la joie des retrouvailles, comme la lune qui vit l'obscurité et la clarté, le complet et le manquant.

但愿人长久,千里共婵娟: (Souvent employé comme un souhait et un voeu aux amoureux) Souhaitons que les personnes sont ensemble et partagent le bonheur très longuement

Et nous pouvons écouter WANG Fei chanter ce poème: http://youtu.be/wIdDASnirbY

2 commentaires: